AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " Faut réfléchir avant de faire le bien! Faut être sûr que c'est un bon bien!" - Maverick Anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Fondateur - Légendes Arthuriennes
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2017

MessageSujet: " Faut réfléchir avant de faire le bien! Faut être sûr que c'est un bon bien!" - Maverick Anderson   14.08.17 22:56
Maverick Anderson

Merlin l'Enchanteur



Carte d'identité
Je m'appelle Maverick Anderson, je suis né(e) le 17 aout à/en Londres et j'ai 35 ans. Je pratique le métier de antiquaire. Dans le monde des contes, je suis en fait Merlin l'Enchanteur, provenant de l'histoire de la légende du roi Arthur. On dit que je ressemble fort à Ben Barnes.


Anecdotes
• Il est né d'un sorcier et d'une jeune vierge • Son mentor qui lui a appris la magie était un vieux sorcier ami de son père • Il devint le conseiller du roi Arthur • Il fut déjà pris dans la première malédiction où à l'époque il avait une apparence plus âgée • En se réveillant lors de la seconde, il fut étonné de se voir plus jeune (seulement une vingtaine d'année en moins) • Il a également oublié les quinze dernières années de sa vie et il cherche à savoir ce qui s'est passé • Il a trouvé un jeune garçon qui prétend être son fils et il a un peu de mal à le croire. Cependant, il l'héberge chez lui en attendant de retrouver les parents du gamin. • Il possède un bâton qui lui permet d'augmenter la puissance de sa magie. C'est en fait la source de tous ses pouvoirs. Lui prendre son bâton, c'est lui priver d'une partie de ses pouvoirs. D'ailleurs, il le cherche son bâton. • Ah oui dernière chose : il a le don de voyance mais il peut aussi voir le passé quoique l'un (voir l'avenir) est plus puissant que l'autre (voir le passé qui est parfois un peu flou pour lui).


Caractère
Maverick – ou Merlin si vous souhaitez –  est tout d’abord de nature calme. Il est très rare de le voir énervé et si c’est le cas, il reste malgré tout poli et respectueux. Il n’est pas du genre à dire du mal aux autres mais seulement la vérité car il sait que la vérité est bien plus blessante qu’un simple mensonge mais il y a une manière de dire la vérité sans être blessant tout de même, avouant que ce n’est pas toujours évident non plus. Il est toujours à l’écoute des autres et prend un long moment de réflexion avant de dire quelque chose. Il est d’ailleurs connu pour sa grande sagesse. C’est d’ailleurs pour ça que l’on vient souvent lui demander conseil pour telle ou telle chose et ce n’est pas pour rien qu’il fut conseiller du roi Arthur Pendragon. Si vous le voyez donc perdu dans ses pensées, c’est parce qu’il réfléchit  à un problème, que ce soit le sien ou celui de quelqu’un d’autre. Il est très soucieux des autres, surtout de ses proches. Il est également sérieux, prêt à se battre s’il le faut mais il essaiera toujours la diplomatie avant de se servir de la force. Qu’il soit dans l’âge de la trentaine ou de la septantaine, il garde ce caractère qui lui est fort connu. Mais ne croyez pas qu’il soit parfait. Loin de là, il a aussi ses petits défauts comme par exemple, il lui arrive d’être parfois pessimiste comme optimiste, c’est une tête de mule et parfois, il peut lui arriver d’être rancunier et méfiant. Tout dépend de la personne en fait. Il se fit le plus souvent à son instinct mais même son instinct n’est pas toujours parfait.


De l'autre côté du miroir
Va voir la fille aux cheveux roses ou mauves.

Code:
<pris>•</pris> Ben Barnes - Maverick Anderson


Crédit gif : Sherlocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur - Légendes Arthuriennes
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 14/08/2017

MessageSujet: Re: " Faut réfléchir avant de faire le bien! Faut être sûr que c'est un bon bien!" - Maverick Anderson   14.08.17 22:56
Histoire éternelle

Higitus figitus hombacazum, je vais vous demander toute votre attention !! Préparons ensembles nos paquets, rangeons les livres en premiers !



Voici mon histoire
Merlin … Tout le monde a déjà entendu parler de Merlin, ce puissant sorcier qui voit l’avenir et qui est le conseiller du roi Arthur. Mais connaissez-vous réellement Merlin ? Son histoire commence lorsque sa mère, une jeune princesse encore pure et innocente, tomba amoureuse d’un jeune homme malheureusement pauvre. Le roi n’aima pas ce garçon mais cela n’empêcha pas les deux amoureux de se retrouver en cachette. Un soir, la princesse s’offrit à celui qu’elle aimait mais dès l’aube, ils furent surpris par le roi qui chassa le jeune paysan et enferma sa fille dans sa chambre. Peu de temps plus tard, on découvrit que la demoiselle était enceinte. Le roi voulut tuer cet enfant mais on lui conseilla de ne point le faire car il risquerait d’avoir  des ennuis encore plus avec le père du futur enfant car ce dernier était un sorcier. Le roi fut saisi mais il ne fit donc rien. Cependant, il se mit à haïr cet être à naître mais il changea vite d’avis lorsqu’il vit pour la première fois son petit-fils. Hélas, il était un bâtard et ne pouvait prétendre au trône plus tard.
Un devin prédit un grand avenir pour l’enfant que l’on appela Merlin. Cela rassura non seulement sa mère mais également son grand-père. Lorsqu’il eut sept ans, un homme vint se présenter comme étant sorcier et qu’il souhaitait prendre l’enfant sous son aile. Se rappelant de la prophétie qu’il avait eue sur son petit-fils, le roi accepta et ce fut avec tristesse que sa mère le laissa partir. Le jeune Merlin ne les revit plus jamais. Il apprit donc la magie avec Taliesin jusqu’à ce que son destin le conduise vers Camelot où il devint le conseiller du jeune roi Arthur.

Tout allait bien pendant des années jusqu’à ce que Merlin ait une vision et pas des moindres : il avait vu la méchante reine entrain de lancer un sort et qu’un épais nuage de couleur violet se dirigeait vers tous les royaumes, les enveloppant avant de voir quelques habitants dans un autre monde, Merlin lui-même et passant à côté d’Arthur sans même le reconnaître. Une chose était sûre : la méchante reine préparait un mauvais plan pour tous les anéantir d’une manière ou d’une autre. Il envoya un message à Blanche-Neige afin d’en savoir plus mais ce qu’il apprit de celle-ci le dépassa : Evil Queen avait décidé de les priver tous de leurs fins heureuses. Par chance, dans sa funeste vision, le fidèle conseiller d’Arthur avait également vu de l’espoir. L’espoir représenté par l’enfant à naître des Pendragon. Le magicien mit tout en œuvre pour trouver un moyen pour mettre à l’abri de nombreux enfants dont la future princesse de Camelot. Il trouva finalement une formule pour créer un portail mais alors que la reine Guenièvre accoucha d’une petite fille, on cria que la malédiction arrivait à grand pas, ce qui signifiait qu’Evil Queen avait lancé son sort noir. Sans perdre de temps, Merlin fit apparaître une porte qui donnait accès à une forêt dans l’autre monde. Laissant un bref instant aux souverains qui disaient adieux à leur unique enfant (enfin pour le couple royale puisque tout le monde savait qu’Arthur avait eu un fils incestueux avec sa demi-sœur Morganne). On déposa rapidement le nouveau-né avant que le magicien ne referme le portail.
- Et maintenant ? demanda Arthur.
- Tout ce qu’il vous reste Sir, c’est d’attendre hélas ! Quant à moi, je n’ai pas terminé car je vous promet de faire tout mon possible pour l’aider dans sa quête lorsque le moment arrivera pour elle de nous retrouver.
Il s’en alla dans sa tour et prit une potion qu’il avait spécialement créé lui-même. Cela devait lui permettre de se retrouver la mémoire ou partiellement lorsqu’il croisera le chemin de la princesse Anna.

A Talesgroove, il était devenu Maverick Anderson, un antiquaire qui possédait de nombreux objets dans sa boutique et dont la seule particularité était qu’ils avaient autrefois appartenu à l’un ou l’autre habitant de cette ville. Pendant des années, il passa à côté de tous ceux qu’il avait côtoyés dans leur monde d’origine mais le jour de la naissance du jeune Charlie, il retrouva partiellement la mémoire. La potion commençait enfin à faire son effet mais ce n’était pas suffisant. La seule chose dont savait l’antiquaire, c’était de retrouver un enfant et amener la maire, Mme Meyers, à l’adopter. Ce ne fut guère compliqué puisqu’elle vint à lui pour l’aider à adopter un enfant. Ce fut ainsi que le fils de la Sauveuse se retrouva à Talesgroove. Quand sa mère biologique arriva enfin en ville, Maverick retrouva complétement la mémoire. Juste lorsqu’il croisa le regard d’Anna Pendrake et qu’elle se présenta à ce dernier.
- Anna … C’est un très joli nom ! lui avait-il dit.
Pendant des jours, il manigança diverses intrigues afin d’amener Anna vers son destin, ce pourquoi elle était venue en réalité dans cette petite ville. Une fois la malédiction brisée, il retrouva avec joie ses amis mais moins ses ennemis. Dont Mme Mime. Mais le sort étant brisé, cela ne signifiait pas qu’ils pouvaient tous vivre en parfaite tranquillité. Le premier à attaquer fut Peter Pan qui désirait ardemment le cœur du jeune Charlie. Merlin – il se faisait à nouveau appeler ainsi – lui brida temporairement les pouvoirs du garçon perdu. Il connaissait l’importance de ce dernier dans un avenir encore éloigné à ce moment-là. Il aida ensuite Anna à vaincre sa tante Morganne et son demi-frère Mordred en les envoyant dans un autre monde. Ce fut ainsi qu’il découvrit que la jeune femme possédait des dons magiques. Il aurait très bien pu la prendre sous son aile mais il préféra laisser Quinn Meyers s’en charger, se disant que ça ne fera pas de mal aux deux femmes de se rapprocher, ne fut-ce parce qu’elles avaient un point commun : Charlie ! Et il avait eu raison car elles ont fini par devenir de bonnes amies.
Et puis, ce fut au tour de Mme Mime de refaire à nouveau parler d’elle. Merlin sachant ce qui allait se passer, il conseilla de mettre le jeune Charlie en lieu sûr et le meilleur endroit était chez son père, un simple habitant du monde réel, vivant à New York. Quinn ayant annulé son sort noir, les revoilà tous revenus dans leur monde natal.

Le vieillard ne fut pas mécontent de retrouver sa bonne vieille tour mais un jour qu’il tentait une expérience avec une nouvelle potion cinq plus tard, il se retrouva rajeuni, dans l’âge de la trentaine. Il rencontra une jeune femme dont il passa une nuit avant de ne plus jamais la revoir deux ans après. Cette dernière prétendit que le jeune adolescent qui l’accompagnait était son fils. Merlin, père ? Ça, il ne l’avait pas vu venir ! Pourtant, il accepta la situation, quoique peu méfiant mais il avait oublié que dans le monde des contes, la médecine était moins évoluée que dans le monde réel. Il prit donc son fils comme apprenti, ce qui ne fit pas trop plaisir à la mère de ce dernier mais au moins, le garçon passait du temps avec son père et allait retrouver sa mère durant les vacances. Il finit par s’attacher à la mère de son fils et cela sembla être réciproque. Et de fils en aiguilles, ils s’étaient rapprochés et ils tombèrent amoureux l’un de l’autre. A la plus grande joie de leur fils, ils se marièrent, en petit comité. Mais alors que les mariés observaient le ciel, ils virent un nuage. Le même qui les avait tous envoyés dans le monde réel vingt ans plus tôt et pour une fois, Quinn n’y était pour rien. Mais cette partie de l’histoire devint floue et la dernière chose que l’on a de Merlin, c’est lui tenant la main de sa femme en lui disant qu’il l’aimait malgré tout ce qu’elle avait pu faire par le passé. C’était de la femme qu’elle était devenue aujourd’hui et non celle qu’elle fut autrefois dont il était tombé amoureux. Puis, ils furent enveloppés par l’épaisse fumée alors qu’ils s’embrassaient tendrement.

Lorsqu’il se réveilla, il fut surpris de se retrouver dans sa maison à Talesgroove et encore plus de se voir jeune en passant devant un miroir. Il ne comprenait vraiment pas ce qu’il se passait. Il apprit en se rendant à la mairie pour avoir des explications qu’il n’était pas le seul dans cette situation mais plus encore, ce fut de voir un groupe de jeunes prétendre qu’ils étaient les enfants de certains habitants, dont lui également. Il se mit à chercher pour comprendre ce qu’il avait pu se produire car il n’avait aucune souvenir des quinze dernières années et cela l’énervait même si ça ne se voyait pas.




Crédit gif : Pup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice - Monde réel
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 23/07/2017
Localisation : à Talesgrove

MessageSujet: Re: " Faut réfléchir avant de faire le bien! Faut être sûr que c'est un bon bien!" - Maverick Anderson   16.08.17 18:51
Mon petit Merlin te voilà validé ^^ bon jeu ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: " Faut réfléchir avant de faire le bien! Faut être sûr que c'est un bon bien!" - Maverick Anderson   
Revenir en haut Aller en bas
 
" Faut réfléchir avant de faire le bien! Faut être sûr que c'est un bon bien!" - Maverick Anderson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la mémoire vous fait défaut [Isabeau]
» Chaque famille a ses secrets, il faut bien réfléchir avant de les déterrer.
» JARVIS, il faut parfois savoir courir avant de savoir marcher.
» De l'eau a coulé sous les ponts.
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy beginning :: 
Service Population
 :: Présentation :: ➢ Fiche terminée
-
Sauter vers: